Mécén’AH !

L'histoire du quatuor s'écrit avec vous et grâce à vous depuis 15 ans.

POURQUOI NOUS SOUTENIR ?

Chers amis du Quatuor ANCHES HANTEES, mélomanes, clarinettistes,

Nous clôturons en ce mois de novembre l’année de notre 15ème anniversaire et du haut  de nos 16 ans révolus, nous nous tournons vers 2018.

Des concerts évidemment, des masterclass, une académie à Narbonne ouverte à tous les niveaux, une création (Huit esquisses) de Philippe Hersant le 2 juin au Festival Mozart en Loire Layon, une première en soliste en octobre avec l’Orchestre National d’Equateur dans un arrangement inédit (on ne peut pas trop en parler pour l’instant) et un projet inouï : penser, construire, écrire, réécrire un concert, un spectacle pour qu’enfants sourds et enfants entendants se côtoient, se rencontrent, rêvent ensemble, chacun dans sa perception du son mais réunis par les sensations, les émotions.

Partager avec des bambins, leurs parents, qu’ils entendent ou non, notre savoir-faire et cette chair-de-poule artistique qui nous anime.

C’est un projet grandiose, riche que nous entamons avec humilité. Nos rencontres à venir avec le monde de la surdité (personnes sourdes, malentendantes, appareillées, implantées, signantes, oralisantes, audioprothésistes, ORL, orthophonistes, ingénieurs, psychologues, artistes sourds, professeurs de musique travaillant avec les sourds, associations de personnes sourdes, directions culturelles régionales, scènes nationales, maisons d’opéras…) sont une nécessité tant la complexité du projet est grande.
Nécessité aussi parce que les clivages culturels et sociétaux semblent si forts que nous aurons besoin de construire ce projet accompagnés, guidés pour accéder à une compréhension des plus aiguisées.

C’est notre spectacle MMO qui servira – dans une réécriture scénique totale et en se dotant des moyens techniques les plus performants – de support artistique à ce projet.

Je vous présente en quelques lignes notre année 2018 parce que nous avons besoin de soutiens dans ce que nous entreprenons. Vous nous avez permis de créer Ma mère l’Oye en 2015, d’enregistrer dans des conditions idéales Ballabile pour nos 15 ans en 2017 et nous nous tournons encore une fois vers vous pour ce projet “in-ouïe”. Pour ce projet en particulier mais aussi pour notre projet dans sa globalité, celui qui fait que nous sommes le QAH.

Nous avons découvert en 2017 que notre association, au vu de son projet artistique –  articles 200 et 238 bis du code général des impôts – était autorisée à délivrer des reçus fiscaux offrant une déduction d’impôts de 66% et cette opportunité – au vu des diminutions drastiques des subventions d’État – nous encourage encore à nous tourner vers vous, piliers de notre aventure.